Quels sont les risques d’une opération de chirurgie esthétique ?

Finies la culotte de cheval, les rides et les poitrines flétries ! À l’heure actuelle, la chirurgie esthétique a connu une évolution incroyable. En revanche, cette opération n’est pas une pratique anodine. Elle peut provoquer des conséquences plus ou moins graves. De plus, ces complications sont le plus souvent communes à toutes les opérations. Quels sont les principaux risques associés à la chirurgie esthétique ?

Le risque anesthésique

La consultation préanesthésique auprès d’un professionnel comme Phoenix Esthétic est nécessaire. Au cours de cette séance, l’anesthésiste expose les différents éventuels risques d’une opération de chirurgie esthétique. Néanmoins, il appartient au chirurgien de décider si l’opération à effectuer requiert une anesthésie générale ou uniquement locale. Habituellement, l’anesthésie locale ne présente pas de grands dangers par rapport à l’anesthésie générale. Cela n’empêche pas d’ailleurs l’apparition de certaines réactions allergiques. Bien entendu, les risques d’une opération de chirurgie esthétique et surtout les accidents liés à l’anesthésie sont variables. Il peut s’agir d’une éruption de la peau voire d’un décès.

Le risque infectieux et cicatriciel

La réalisation d’une chirurgie esthétique peut entraîner une contamination des microbes durant la séance. Après l’intervention, toute fièvre, douleur ou rougeur doit alerter praticien et patient. L’infection est parfois limitée dans ses débuts et se dénoue assez vitement. La patiente doit être opérée sous antibiotiques afin d’éviter les risques d’une opération de chirurgie esthétique. Elle doit en recevoir aussi après l’opération pour éviter les infections par les germes. Malgré ces mesures, la contamination peut parfois survenir. Ses effets diffèrent selon le type d’opération réalisée, le germe en cause et de son importance. En ce qui concerne la cicatrisation, le temps de guérison varie d’un patient à un autre. Certains créent la même quantité de tissu indispensable à une soudure soupe et fine.

Le risque hémorragique

Le fait de sectionner un vaisseau sanguin peut engendrer une hémorragie et se traduit par une libération de sang. Les vaisseaux doivent être coagulés avant l’intervention et le praticien est tenu à contrôler l’état du patient avant de refermer le champ opératoire. Ce dernier ne doit pas être envisagé avant que l’écoulement ne soit arrêté.

De même, le chirurgien vérifie le bon fonctionnement de la coagulation sanguine avant d’entamer toute intervention. Cela permet d’éviter les risques d’une opération de chirurgie esthétique. Il faut savoir qu’il existe quelques médicaments comme l’aspirine qui favorisent l’épanchement. Il est en effet vivement recommandé d’arrêter votre soin et prise de ce genre de médicament avant d’être opéré.

Chirurgie esthétique : quelles solutions contre le double menton ?
Augmentez votre volume fessier grâce à l’acide hyaluronique ?